RSS

« Solal, un cri d’amour ». Extraits de « Belle du Seigneur », d’Albert Cohen. Par la « Compagnie Lunâme ». (Avignon, 11-07-2014, 16h30) +

11 Juil


Mille neuf cent trente-cinq, Berlin en souffrance,
Prise au piège, entre décadence et connivence,
De tortionnaires emplis de « bêtise et puissance ».
Les victimes résistent en « grandeur et silence ».

« Les bêtes de grande blondeur »
Ont laissé un homme en pâleur,
Écroulé sous l’énorme peur,
Blessé et pris dans la torpeur.

Nanisme de Rachel et folie de Solal
S’opposent et se rejoignent dans un idéal
Qui détruit leur jugement et le dénature.
Leurs déchirures les changent en caricatures.

« Assassiner et vivre » …
Est-ce « loi de nature » ?
C’est ainsi qu’ils nous livrent
Des mots sans fioriture,
Au « Théâtre Albatros » où les formes de haine
Sont analysées, décortiquées avec peine.

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s