RSS

« La résistible ascension d’Arturo Ui ». Pièce de Bertolt Brecht. Mise en clown Victor Quezada-Perez. Par la « Compagnie Umbral ». (Avignon, 05-07-2014, 22h30) +

05 Juil


Sur une mise en échec des blancs et des noirs
Dont la fortune est bâtie sur le dérisoire,
Des travailleurs, toujours sur le fil du rasoir,
Sont acculés à la ruine et au désespoir.

Ce sont, d’Al Capone, les éminences grises
Qui, la vie, l’honneur et les résistances, brisent.
Au plus fort de la crise,
De coups bas ils se grisent.

« La mort seule est gratuite, tout le reste se paie ».
« Tout est corruption », tout s’achète, même la paix.
Une interprétation curieuse de ce texte
Si beau qui, ici, laisse quelque peu perplexe.

Transposition clownesque de l’œuvre brechtienne
Servie sur un échiquier où le jeu se traîne,
N’assurant que très partiellement ses promesses,
Au « Théâtre de l’Oulle » où le sujet agresse
Notre réflexion que les propos intéressent.

La pièce, d’une actualité qui oppresse
Encore par sa puissante authenticité,
De maintenir tous nos sens éveillés, s’empresse.
On est toujours confronté à ses vérités
Et, de relire Brecht, vient la nécessité.

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s