RSS

« Peer Gynt », de Henrik Ibsen. Texte français François Regnault. Mise en scène Christine Berg. (08-05-2014, 20h00)+

08 Mai

Les oiseaux déchirent la nuit et dans ses veines
Le goutte-à-goutte le tient encore en haleine.
« Je voue à l’enfer tous mes mensonges mouillés »,
« Peer Gynt » est le pire de ce qui peut souiller.
Être « épouvantable », n’écoutant que son corps
Qu’il veut satisfaire, sans le moindre remords.

« Empereur du mensonge et de la tromperie »,
A « La Tempête » il dévaste et est fier de lui.
Voyage initiatique et descente aux enfers
Où le personnage de plus en plus s’enferre,
Agissant sur une musique de tonnerre,
N’ayant qu’une idée, mettre tout le monde à terre.

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s