RSS

« Les amours de Jacques ». D’après « Jacques le fataliste et son maître », de Denis Diderot. Adaptation François Lis. Par la « Compagnie Ornithorynque ». (01-10-2013, 20h00)++

01 Oct

Regard malicieux et regard inquisiteur
S’opposent jusque dans le sens de leurs valeurs,
Comme en témoigne leur discours sur la douleur.
L’un facétieux, l’autre d’une « british » rigueur,
S’entretiennent et rivalisent, avec bonheur,
D’humour, sur les sujets qui leur tiennent à cœur.

Lequel, du maître ou du valet, mène la danse
Sur les pensées qui se succèdent en cadence
Et où les amours ont toute leur préférence ?

A « L’Essaïon », jeu brillant, fait de connivence
Qui nous ravit, quelles que soient les circonstances
Où ils s’affrontent avec certaine déférence
Mêlée, tour à tour, de joyeuse irrévérence.

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 1 octobre 2013 dans 3 Envie de théâtre

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s