RSS

« Hymne à Piaf, a bilingual tribute ». Par Caroline Nin. (01-05-2013, 20h00)+

01 Mai

Ses épaules nues se profilent sous la voûte
Du « Théâtre Essaïon » que son charisme envoûte.
Même en anglais, cela ne fait plus aucun doute,
Sa voix raffinée est de celles que l’on goûte.

Corsetée d’écriture sur son fin bustier
Qui l’enserre dans un épanouissant damier,
Blanc et noir, retombant sur sa jupe fendue,
Élégante et racée, comme sa voix tendue.

Une conteuse cosmopolite en anglais
Dont la voix charme nos oreilles, en franglais,
Nous entraîne dans son univers qui paraît
Fait sur mesure pour évoquer Piaf en vrai.

Une voix parlée, suave et contemplative,
Pleine d’émotion, sans jamais être plaintive,
Nous promène sur les souvenirs qui dérivent
Et tentent de ramener Edith sur la rive.

Entre contrebasse et piano, ce bel hommage
Se rehausse de jolies anecdotes sages.
Quand Caroline nous fait voir « la vie en rose »,
C’est sa personnalité qui, sur Piaf, se pose.

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :