RSS

« La Veuve, ou le traître trahi ». Comédie de Corneille. Mise en scène et adaptation Marion Bierry. Par la « Compagnie Le Rouge et Le Noir ». (Avignon, 21-07-2012, 11h30)+

21 Juil

Dans l’authentique « Théâtre du Roi René »,
L’ancienne comédie est nouvellement née.
De Pierre Corneille, « La Veuve » est peu connue,
Il est alors grand temps qu’elle soit reconnue.

Avec une version quelque peu ironique,
Brûle la panoplie de l’amour platonique.
Une œuvre de jeunesse, aussi de dérision,
Préfigurant les tragédies de la raison.

Farce où pointe déjà la « comique illusion ».
Aux œuvres plus mûres, on note les allusions.
L’éternelle duperie en confrontation
Suggère aux acteurs la double interprétation.

« Un ami tel que toi, m’est plus que cent maîtresses » …
S’élevant au-dessus de toutes les bassesses,
D’une « sotte franchise » son âme traîtresse,
A trahir les uns et les autres, n’a de cesse.

A démêler toutes sortes de tromperies,
A faire le tri parmi tant de railleries,
A force de ruses et de pseudo-sacrifices,
S’envole un tourbillon de ces feux d’artifices.

« Ne punis point la sœur, de la faute du frère » …
Une analyse de tout et de son contraire,
Finement adaptée, en de bien jolis vers,
Résolument moderne, qui a l’heur de plaire.

           

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s