RSS

« Sarah et le cri de la Langouste », d’après John Murell. Par « La Compagnie Bafduska Théâtre ». Avec Maria Naudin et Sylvain Savard. (Avignon, 16-07-2012, 19h00)++++

16 Juil

C’est bien au « Théâtre du Balcon »
Qu’un mythe vivant sort de ses gonds
Pour révéler enfin les mystères
De ses belles scènes et de sa mère.

La Sarah Bernhardt vieillissante,
Totalement envahissante,
Personnalité fascinante,
Va rejouer sa vie ardente.

Avec son secrétaire Pitou,
Contraint de lui obéir en tout,
Elle répète une ultime fois
Les grands rôles qui ont fait sa joie.

Dictant ses incroyables mémoires
Qui reflètent sa vie en miroir,
Jusqu’au bout, elle veut toujours croire
Que jamais ne finira sa gloire.

Diva à la volonté de fer,
Pour son entourage c’est l’enfer.
Face aux épreuves, son optimisme
Aura eu l’effet d’un magnétisme.

Sarah, une artiste d’exception,
Est superbement réincarnée,
Avec bonheur, sensibilité,
Par une actrice au généreux don.

Un brillant duo,
Quel joli cadeau
Dans un bel écrin.
Un portrait bien peint
De sentiments feints.
Beaucoup de brio !

Une imposante scénographie,
Auréolée d’un feu de lumières,
Pour une femme qui nous confie
Sa prestigieuse et longue carrière.

Une interprétation des plus fines,
Pour faire revivre « La Divine »,
Parée d’une éternelle jeunesse
Qu’aucune fausse note ne blesse.

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :